Permanences de l'association : les jeudis après-midi, Médiathèque de Dole - 2 rue Bauzonnet - 39100 DOLE

Les deux annexions de l’Alsace-Moselle : 1871 et 1940 (10/14)

Les années 1941 et 1942

Les Houillères des Wendel ont été réquisitionnées pour être intégrées dans les usines nationales « Hermann Göring » (Reichswerke Hermann Göring). Les Wendel étaient expulsés et dépossédés de leurs établissements industriels en Moselle par le 3e Reich. Les ingénieurs français ont été remplacés par des ingénieurs allemands. Les autorités en place en 1939 ont été remplacées par de nouvelles autorités allemandes ou de la région ayant fait allégeance.

Notre mésaventure de Saint-Dizier était déjà connue par les nouveaux dirigeants des mines de Petite-Rosselle. Mon père a été repris comme simple ouvrier-mineur, et pas comme porion. Autant que je m’en souvienne, il était de poste de nuit durant toute la guerre. Souvent il travaillait le dimanche. Quant à mon frère Marcel, il n’a pas été réintégré, même pas comme simple ouvrier et il s’est trouvé sans travail. Il a finalement trouvé – oh paradoxe !-un emploi dans la nouvelle administration allemande, d’abord à Forbach et ensuite à Saint-Avold au Landratsamt (administration relevant des anciennes sous-préfectures françaises, mais élargies). Sur sa nouvelle carte d’identité, sa profession est celle d’employé de bureau et sa nationalité : Deutsch Lothringer (Lorrain allemand).

Ma sœur Maria, âgée de douze ans en 1941, est allée à l’école allemande. Tous les instituteurs en place en 1939, ont dû subir un recyclage exigé par les dirigeants nazis (Umschulung), afin de pouvoir reprendre leurs postes d’enseignants. Des enseignants allemands ont été délégués en Moselle pour contrôler la germanisation et forcer les règles nazies imposées. En parlant de sa scolarité, elle a rappelé à chaque occasion ce que le maître d’école, un nazi venant d’Allemagne, a tenu à inculquer à ses élèves :

Wo ist unser Führer Adolf Hitler geboren ?( Où est né notre Führer Adolf Hitler ?). Réponse collective de l’ensemble de la classe :

Unser Führer Adolf Hitler ist am 20.April 1889 in Braunau am Inn geboren (Notre Führer Adolf Hitler est né le 20 avril 1889 à Braunau sur Inn).

Chaque journée de classe – ou plus exactement chaque matinée de classe-, car l’enseignement n’avait lieu que le matin, commençait par un chant et à la fin, avant de s’asseoir, tous les élèves devait faire le salut nazi et exprimer le Heil Hitler ! Gare à celle qui ne s’exprimait pas d’une voix très forte ! Une gifle tonitruante la rappelait à l’ordre.

L’année 1941 était celle de la préparation à la radicalisation germanique de la Moselle, maintenant intégré à Gau Westmark du troisième Reich. Le journal Die Metzer Zeitung créé sur les directives du ministre de la propagande Joseph Goebbels et exploité sous la surveillance de son ministère, incitait les jeunes à adhérer à la jeunesse hitlérienne (Hitlerjugend pour les garçons) et Bund Deutscher Mädel (BDM pour les filles). Un décret du 23 avril 1941 obligeait les Mosellans, garçons et filles de 17 à 25 ans d’effectuer le service du travail du Reich (Reichsarbeitsdienst – RAD). Au cours de cette année 1941, les familles présentant la non-conformité pour le régime nazi furent expulsées, de même que les habitants des régions francophones. Ont également été expulsés l’évêque de Metz, comme je l’ai déjà dit, et l’abbé Halter, le curé de Stiring-Wendel. L’évêché de Metz a été rattaché à celui de Spire (Speyer). Seul restait à Metz Mgr Louis, vicaire général. Les séminaristes du Grand Séminaire de Metz ont continué leurs études à Spire, avant d’être ordonnés prêtres, s’ils n’étaient pas au préalable incorporés dans la Wehrmacht. M.Schmitt, le directeur de l’école de Vieux-Stiring, n’ayant supporté ni l’ambiance nazie, ni celle du recyclage des instituteurs, est parti de son plein gré avec sa famille.

Laisser un commentaire