L'association recherche un/e secrétaire bénévole, Médiathèque de Dole - 2 rue Bauzonnet - 39100 DOLE

Quand les Amis de la Médiathèque visitent le Palais du Luxembourg…

Sur l’invitation de Mme Chauvin, sénateur1 du Jura, nous étions 26 amis à partir en direction du 15 rue de Vaugirard Paris, en ce mardi 12 novembre.

Après un café dans un établissement proche de notre destination parisienne, dont les amis ont pu apprécier la mauvaise humeur du garçon, nous voici devant les portes majestueuses de l’ancien palais de Marie de Médicis.

Accueillis par l’attachée parlementaire Sylvie Méret, nous retrouvons madame le Sénateur, dès les portiques de sécurité passés. Accompagnée par une agent-guide, la visite débute par la diffusion d’une vidéo pédagogique qui résume le rôle du Sénat et des sénateurs, et se poursuit par la visite de l’ancien palais imaginée par Marie de Médicis, épouse d’Henri IV, avec ses salles magnifiquement décorées, (salle des signatures, salle du trône de l’Empereur ; …) pour se terminer par le saint des saints, l’Hémicycle, aménagé de 1836 à 1841. On y retrouve des statues ou des bustes représentant Saint Louis, Charlemagne se faisant face, puis Colbert, Portalis, Turgot ou Malesherbes, entre autres.

Après un déjeuner, offert par Marie Christine Chauvin, pris en compagnie de Mme la directrice de la bibliothèque et de son adjointe, nous empruntons le majestueux escalier, pour nous diriger au premier étage visiter la somptueuse bibliothèque. C’est à Alphonse de Gisors (1796-1866), en 1837, que l’on doit les plans de cette prestigieuse bibliothèque, la troisième de France (370 000 volumes, soit 18 kilomètres de rayonnages). Il en confie les décors principaux à Eugène Delacroix (1798-1863). A partir de 1841, la bibliothèque installe ses collections dans une galerie longue de 52 mètres et large de 7 mètres, voisine de la salle des séances et percée de sept fenêtres donnant sur le jardin du Luxembourg. Pour la décoration de la grande coupole, Delacroix s’inspira du chant IV de l’Enfer de Dante.

Découvrons maintenant l’annexe de la bibliothèque. Installée dans la grande galerie Est qui, à l’origine, devait recevoir une série de 24 grands tableaux retraçant la vie d’Henri IV, et qui devait faire pendant à la galerie, aujourd’hui disparue, de la Reine. Après la mort de la souveraine, on y aménage les appartements de Gaston d’Orléans. En 1750, les lieux retrouvent leurs volumes d’origine et sont convertis en musée des Beaux-Arts, premier musée de peinture ouvert au public en Europe.

Au centre de la galerie se trouve un riche médaillier contenant de nombreuses pièces dont notamment les « baromètres », broches représentant un faisceau de la République, surmonté d’une main de justice et un glaive entrecroisés et ornés au centre d’une cocarde tricolore. Sur le haut de cet insigne parlementaire, un bonnet phrygien.

Et ce fut le retour à Dole avec pour les moins chanceux, un retard de plus d’une heure sur les horaires indiqués par la SNCF.

Les Amis de la Médiathèque remercient très vivement Madame le sénateur Marie-Christine Chauvin pour son accueil chaleureux, sa disponibilité et pour cette plongée exceptionnelle dans l’histoire dans ce lieu de pouvoir dont la sérénité nous a tous séduits.

Retrouvez le compte rendu de cette journée dans un prochain numéro de notre bulletin de liaison : l’Echauguette.

Roger, Yohan.

Crédit photos: Jean Paul Choux

  1. Sénateur et non sénatrice comme le souhaite Mme Marie Christine Chauvin.

2 Comments

  1. Ch. 3 décembre 2019 21 h 51 Répondre

    Quelle belle journée !!!
    Les lieux sont magnifiques; et la sérénité qui les imprègne semble influer sur toutes les personnes rencontrées car elles ont toutes le sourire. Travailler au sénat semble tranquille et agréable !

  2. Montepin 7 décembre 2019 11 h 41 Répondre

    Une très belle journée entre amis, dans un site remarquable, je m’associe aux remerciements adressés à Madame le sénateur pour son accueil. A bientôt pour d’autres belles sorties

Laisser un commentaire